Blog Les compléments alimentaires
Complément alimentaire revenons aux essentiels

Complément alimentaire : définition et évolutions

46% des Français en ont déjà consommé (1). Le complément alimentaire constitue un marché en croissance; il est de plus en plus présent dans les médias et les habitudes de consommation. Pourtant, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver entre publicités vantant leurs effets miracles et données scientifiques complexes.

Et si nous revenions à leur définition officielle afin de mieux les connaître ? Les compléments alimentaires sont :

« des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses. » (d’après la directive 2002/46/CE)

Aliment ou médicament ?

Les compléments alimentaires sont officiellement considérés comme des denrées alimentaires et ne sont donc pas des médicaments. Ils ne sont pourtant pas non plus des aliments, comme le précise la définition. En effet, ils contiennent des substances et nutriments dans des concentrations que l’on ne trouve pas naturellement dans nos aliments. La loi impose donc de leur donner une apparence et une présentation générale différentes des denrées alimentaires.

Conclusion : Même s’ils ne sont pas des médicaments, les compléments alimentaires ne sont pas des produits banals. Pensez à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien pour éviter les mauvais dosages !

Complément alimentaire revenons aux essentiels

Remplacement ou complément ?

Comme leur nom l’indique, les compléments alimentaires ne remplacent pas les aliments. Mais ils viennent compléter un régime alimentaire qui ne fournit pas toujours toutes les substances nécessaires au fonctionnement optimal de l’organisme.

Conclusion : intégrer à un régime alimentaire équilibré et combiné avec une bonne hygiène de vie, les compléments alimentaires sont d’un coup de pouce et non d’un substitut !

Cure ou coup de pouce avec le complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires ne soignent pas mais aident certains équilibres physiologiques à se faire. Ils peuvent ainsi corriger des carences, en vitamines par exemple, ou aider à prévenir ou atténuer l’apparition de risques pour la santé ou de facteurs d’inconfort en aidant à diminuer le stress, en supportant la régulation du cholestérol ou en stimulant les défenses immunitaires par exemple.

Conclusion : Vous l’aurez compris : les compléments alimentaires ne guérissent pas mais peuvent être utilisés pour vous aider à rétablir les équilibres physiologiques dans de nombreuses situations. Vous avez un besoin d’améliorer votre sommeil, d’atténuer le stress ? Il peuvent aussi contribuer à avoir les jambes moins lourdes, de faciliter son transit ou encore de stimuler ses défenses immunitaires.

Substances fabriquées ou naturelles ?

La composition des compléments alimentaires peut varier. Synadiet, le Syndicat national des compléments alimentaires, distinguent différents types d’éléments qui peuvent être présents dans leur composition (1) :

  • vitamines (A, B, C, D, E et K) essentielles à notre fonctionnement et minéraux et oligo-éléments tels que le magnésium, le calcium ou le fer.
  • substances ayant des qualités nutritionnelles ou physiologiques telles que la caféine ou l’oméga-3 ou des substances nouvelles élaborées dans des laboratoires grâce à la biotechnologie.
  • plantes ou préparations de plantes comme la valériane.
  • ferments et levures tels que les probiotiques.
  • fruits et légumes tels que l’artichaut.
  • ingrédients d’origine animale comme la gelée royale ou la propolis.

Conclusion : Les compléments alimentaires sont composés d’ingrédients naturels mais également de substances développées ou isolées par la biotechnologie selon des réglementations strictes et à l’aide d’études scientifiques nombreuses.

Un complément alimentaire sous toutes les formes

En sachet, en pilule, en comprimé… ? Tout cela à la fois ! Les compléments alimentaires existent sous un grand nombre de formes : en gélules, pastilles, comprimés, pilules, sachets de poudre, ampoules, flacons… L’essentiel est qu’ils soient vendus en petites doses afin de mesurer facilement les quantités absorbées et respecter les prescriptions.

Conclusion : respectez bien les indications inscrites sur la boîte ou recommandées par votre médecin ou votre pharmacien.

(1) Sondage Opinion Way – Synadiet, mars 2019